< retour  Peintures

Les Coquelicots

 

Ces coquelicots, ce sont ces choses rouges qui débarquent dans l'intimité féminine et qui valent tant de désagréments, de dépréciations, d'humiliations aux femmes, sans parler des souffrances qu'elles peuvent engendrer. L'impureté, ou la souillure, se trouve bien dans l'infériorité intellectuelle de l'homme qui, depuis au moins deux millénaires, rabaisse sa semblable à cause d'un phénomène aussi courant que naturel, histoire de lui mettre là, ou ailleurs, la démonstration de son arrogance et de sa domination, comme un argument indiscutable. Le con, si je puis dire.

Alors ici, les Coquelicots, on les aperçoit, discrètement, et ça n'est pas sale. On les voit car ils existent. On les voit parce qu'ils sont naturels, normaux, évidents et non problématiques. Cette série cause de ça, que ça plaise ou non.

Oui, il y a sans doute des combats artistiques plus importants, mais celui-ci concerne un humain sur deux, pour pas dire tous. Alors pourquoi en faire un tabou ?