Haïkus & autres textes


 

Le parasol

 

 

 

 

 

Il y aura des silhouettes

des rayons solaires

notre cabane


 

 

 

 

De l'extérieur

l'usure du temps

mais l'inverse ?



 

 

 

 

Sur les pavés

une ombre glisse

et l'existence


 

 

 

 

 

Vécu jusque-là

après la grille

le temps qu'il reste



 

 

 

 

Au numéro quatre

les âmes s'additionnent

les joies se succèdent


 

 

 

 

 

Un train d'enfer

les lacets d'un chemin

chercher le voyage



 

La pépée

 

 

 

 

 

Une retraite au garage

la pépée flagada

s'est rangée des voitures


 

Breizh

 

 

 

 

 

 

 

Nous sommes à l'ouest

 



 

 

 

 

 

L'espoir est l'espace qui nous sépare de l'horizon

 


 

Une

 

 

 

 

 

 

 

C'est parce que tu es femme que je t'aime

 



 

Le lien

 

 

 

 

 

 

L'amour c'est pas de la charcuterie

 


 

L'empreinte

 

 

 

 

 

 

Un vieil arbre 

deux prénoms dans l'écorce

 la mémoire d'un amour



 

Le brouillard du temps

 

 

 

 

 

 

Partent et reviennent

les bateaux comme les hommes.

 


 

Le cordon

 

 

 

 

 

 

 

Pour le petit

contre ses flancs

l'amarre est la mère



 

Vues sur l'autre

 

 

 

 

 

 

Des éternels édifices

un mur mitoyen

le surplomb des vivants